Décembre : geste de miséricorde

MAIN QUI DONNE

Donner une pièce à une personne pauvre

Bientôt nous fêterons Noël, la naissance de l’Enfant-Jésus. Nous te proposons comme geste de Miséricorde de mettre de côté une pièce d’un euro.  Lorsque tu verras une personne pauvre, assise dans la rue ou devant une église, tu lui donneras cette pièce, en disant par exemple « Je m’appelle – tu dis ton prénom – et je vous souhaite bon courage ». Et tu peux lui sourire, car un sourire fait chaud au cœur à une personne qui souffre.

Novembre : geste de miséricorde

bougies fourviere
Bougies à la basilique Fourviere

Geste de miséricorde du mois de novembre 2017

Le 2 novembre, lendemain de la fête de la Toussaint, nous prions pour les morts c’est-à-dire les personnes qui ne vivent plus sur la terre.

Le 2 novembre ou un autre jour du mois de novembre, nous te proposons d’entrer dans une église et d’allumer une bougie ou un cierge. Devant cette bougie ou ce cierge allumé, signe de ta prière, tu peux prier un Je vous salue Marie, pour une personne que tu connais, qui ne vit plus sur la terre. Tu peux demander à Dieu miséricordieux de l’accueillir, au Ciel, avec tous les saints.

Octobre geste de miséricorde

GESTE OFFRIR

Geste de Miséricorde : offrir

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus a confiance en Dieu. Elle pense qu’elle peut L’aider à sauver des pécheurs, des personnes éloignées de Dieu, en priant et en faisant des petits sacrifices c’est-à-dire en se privant d’une petite chose qu’elle aime bien. Dans toute la France, on ne parle que d’Henri Pranzini, un criminel qui ne croit pas en Dieu. Thérèse prie pour qu’il se convertisse et elle demande un signe au Seigneur. Juste avant sa mort, Henri Pranzini embrasse le crucifix.

En ce mois d’octobre, nous te proposons, toi aussi, d’offrir à Dieu une petite chose qui te ferait plaisir, par exemple, un bonbon ou un biscuit, etc. que tu ne prendras pas, en demandant à Jésus de toucher le cœur d’une personne qui est loin de Dieu, qui ne pense pas à Lui.

Septembre geste de miséricorde

GESTE

Geste de Miséricorde

C’est le mois de septembre. Tu retournes à l’école. Comme geste de Miséricorde, nous te proposons de regarder autour de toi et d’aller vers un élève moins populaire, plus seul. Tu découvriras sûrement chez lui quelque chose qu’il aime, et toi tu pourras lui partager ce que tu aimes. La joie sera dans son cœur et dans ton cœur.

ETE 2017 DEUX GESTES DE MISERICORDE

NATURE

En juillet et en août tu es en vacances. Nous te proposons de vivre deux gestes de miséricorde.

Le premier : t’arrêter et regarder la beauté d’une fleur, ou d’un arbre, ou d’un paysage, ou d’une personne qui sourit, ou d’une église et puis dire au fond de ton cœur « Merci Jésus, c’est beau ! ».

Le second : prendre le temps d’éteindre la lumière quand tu pars d’une pièce ou de ne pas gaspiller l’eau trop en laissant un robinet d’eau couler longtemps.

COMMUNIER

EUCHARISTIE

L’eucharistie est une source de Miséricorde. Le mot eucharistie vient du grec et signifie « rendre grâces« , « merci« . C’est un autre mot pour désigner la messe. L’eucharistie, c’est le repas où Jésus dit merci à son Père parce que son amour est plus fort que le mal et la mort. L’eucharistie,  c’est le repas où tous les chrétiens peuvent, à leur tour, dire merci à Dieu.

Depuis 2000 ans, les chrétiens croient dans la parole de Jésus qui nous dit qu’il est vraiment présent, même si on ne voit que du pain et du vin. C’est l’Esprit saint qui réalise ce mystère, à la messe.

Lorsque tu vas communier, tu reçois le corps du Christ sous forme d’hostie consacrée par le prêtre. Jésus te donne son Amour miséricordieux et sa force pour aimer, comme Lui, et être son témoin.

CHANTER LE MAGNIFICAT

MAGNIFICAT GESTE SITE

Le mercredi 31 mai 2017, nous fêterons la Visitation de la Vierge Marie.

Comme geste de Miséricorde tu peux prier ou chanter le Magnificat, le cantique de la Vierge Marie, le mercredi 31 mai, et si tu le peux, chaque soir avant de dormir.

Un jour, la Vierge Marie reçoit à Nazareth la visite de l’Ange Gabriel qui lui annonce qu’elle est choisie par Dieu pour être la Mère de Jésus. Marie répond à l’Ange  « Je suis la servante du Seigneur, que tout se passe pour moi selon ta parole ». L’Ange Gabriel dit aussi à Marie que sa vielle cousine, Elisabeth, attend un enfant « Elle en est à son sixième mois ! ». Marie part alors en hâte visiter sa cousine.

Dans ce récit de la Visitation, Marie salue  Elisabeth et dès le début de cette salutation, Jean-Baptiste, le petit enfant qui est dans le sein d’Élisabeth tressaille de joie. Elisabeth s’écrie alors : « Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? ». La Vierge Marie chante alors la grandeur de Dieu, elle rend grâces à Dieu : Magnificat !   « Sa miséricorde s’étend d’âge en âge ». Cette phrase est comme le centre du Magnificat, comme un résumé de toute la Bible, qui nous vient des lèvres de Marie, « la Toute-Sainte ! ». En quelques mots simples, la Sainte Vierge nous dit que le Père du Ciel aime chacun de ses enfants : Dieu n’est que miséricorde !

Toi aussi nous t’invitons à reprendre les mots de la Vierge Marie pour remercier Dieu de tout ce que tu as reçu au long de la journée.

Le Magnificat

Mon  âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s’est penché sur son humble servante. Désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles. Saint est son Nom !
Sa miséricorde s’étend d’âge en âge, sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes, Il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés, Renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël, son serviteur, Il se souvient de sa miséricorde,
De la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa descendance à jamais.

(Evangile selon saint Luc 1, 46-55)

LE SIGNE DE LA CROIX

CROIX-SITE ENFANTS

En ce mois d’avril, nous fêterons Pâques, Jésus qui est mort sur la Croix et est ressuscité le 3ème jour après sa mort. Huit jours après, ce sera le dimanche 23 avril, le Dimanche de la Miséricorde.

Comme geste de Miséricorde tu peux faire, par exemple le matin à ton réveil au moment où tu ouvres les yeux,  le signe de croix. Lorsque tu fais ce geste, tu témoignes que tu es chrétien, tu rappelles ton baptême, que tu crois en la Sainte Trinité, c’est à dire en Un Dieu Père, Fils et Esprit Saint. Avec tous les catholiques, nous croyons que Dieu est Père créateur, Jésus est mort sur la croix par amour pour chacun de nous, pour le pardon des péchés, et qu’il est ressuscité et que l’Esprit Saint, qui a été répandu depuis la Pentecôte, souffle dans l’Eglise et sur le monde.
Chant le Signe de Croix – Glorious   https://www.youtube.com/watch?v=xtp_2MnaBt4

LE NOTRE PERE

Notre Père siter

Dans l’évangile, nous voyons qu’un jour les Apôtres demandent à Jésus « Apprends-nous à prier« . Jésus leur enseigne la prière du Notre Père. Le Notre Père est une prière de Miséricorde car au cœur de cette prière, nous disons « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés« .

Dans le monde entier, il y a des guerres, des violences. Les chrétiens prient, chaque jour, dans leur langue, cette prière du Notre Père.  Pour ce temps du Carême 2017, pourquoi ne prendrais-tu pas, chaque dimanche, un moment pour prier ou chanter le Notre Père  en pensant à tous les chrétiens du monde qui demandent à Dieu que la Miséricorde, la Paix soient de plus en plus présents, dans chaque famille, pays, et dans le monde ?

Février 2017

heureux les miséricordieux site

Heureux les miséricordieux

Dans l’Évangile, nous découvrons que Jésus est l’Amour miséricordieux. Durant toute sa vie, Jésus s’approche des personnes qui désirent lui parler ou qui crient vers lui. Il se fait proche de chaque personne et spécialement des pauvres, des malades.

Un jour, Jésus proclame les Béatitude dont la Béatitude de la Miséricorde : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mt. 5, 7). Jésus nous propose un chemin pour être heureux. Ce chemin passe par Dieu et par le prochain c’est-à-dire celui qui est proche de nous. Tu peux accueillir l’Amour miséricordieux de Jésus, en priant, et partager cet Amour avec celui que tu voies, chaque jour, qui a des goûts différents des tiens, une couleur de peau différente, des habitudes différentes.

Tu es aussi invité à prendre le chemin du pardon. Parfois, dans ta famille ou ta classe, au sport, une personne te fait souffrir.  Vivre la béatitude « heureux les Miséricordieux« , c’est penser à Jésus et lui demander son aide pour donner ton pardon. C’est quelquefois difficile de pardonner mais tu peux prier pour la personne qui te fait souffrir, demander à Dieu de lui faire du Bien, car lui aussi est un enfant de Dieu.