Geste de miséricorde : donner à manger à un pauvre

Jésus durant toute sa vie est allé à la rencontre de tous et spécialement des pauvres.

Dimanche 14 novembre sera la journée mondiale des pauvres.

Comme geste de Miséricorde, tu peux, si tes parents sont d’accord, donner à un pauvre que tu croises, une pièce, si tu as de l’argent de poche ou aller dans une boulangerie et offrir à la personne un pain ou un croissant. Tu peux lui parler quelques instants et/ou lui sourire. Elle sera heureuse et toi aussi, tu seras heureux.

Geste de Miséricorde lire un passage d’evangile

Pour vivre tu as besoin d’air, de manger, de boire. La Miséricorde de Dieu, c’est comme une grande cascade qui déferle sur le monde, sur chaque personne. Pour recevoir la Miséricorde et la partager, dans ta famille, à l’école, avec tes amis, il est bon de lire un passage de l’Évangile.

Comme geste de Miséricorde, nous te proposons de te poser un moment, pour lire l’Évangile qui sera lu le dimanche Missionnaire 17 octobre. Tu peux ensuite prier Jésus pour les personnes qui n’ont pas la chance de connaître Dieu en lui demandant de mettre un Témoin, un missionnaire sur leur route.

——

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 10, 46b-52

En ce temps-là, tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin. Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! » Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! » Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. » L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! » Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin.

Geste de Miséricorde Voir ce qui est positif

 

C’est la rentrée scolaire. Tu as un instituteur, une institutrice. Comme geste de miséricorde, nous te proposons d’ouvrir tes yeux et de voir ce qui est positif en lui, en elle (par exemple : son sourire, son accueil, sa joie, son dynamisme, sa patience, son écoute, qu’il ou elle explique bien, etc.).

Tu peux le noter sur un papier. Ainsi, tu pourras te souvenir, durant l’année scolaire, de ce point positif que tu apprécies.

 

Geste de Miséricorde Recevoir le Pardon de Dieu

Se réconcilier avec Dieu ou avec une personne c’est renouer des liens. Quand on fait du mal à quelqu’un l’amour ne circule plus, c’est comme si un grand fossé nous séparait de Dieu ou d’une personne. Parfois, on vit sans penser du tout à Dieu, on s’éloigne de Lui mais Dieu nous aime, il attend avec impatience que l’on revienne à Lui.

Jésus veut te donner sa Miséricorde, c’est-à-dire son amour qui se penche vers toi, te console, te fait une âme toute belle, te refait à neuf, te délivre de ce qui te pèse, te rend triste. Pour recevoir cette Miséricorde tu peux voir un prêtre pour accueillir le Pardon de Dieu, le sacrement de la réconciliation, après t’être préparé. En recevant ce Pardon, tu reçois une grande joie.

Le curé d’Ars disait : » Ce n’est pas le pécheur qui revient à Dieu pour lui demander pardon, mais c’est Dieu qui court après le pécheur et qui le fait revenir à Lui ».

Geste de Miséricorde : téléphoner à un grand parent

C’est nouveau. Dimanche 25 juillet, c’est la journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées. C’est le Pape François qui propose cette belle journée.

Comme geste de miséricorde, nous te proposons de téléphoner à ton (tes) grand-père(s), à ta (tes) grand-mère(s).  

Raconter tes vacances, prendre de leurs nouvelles. Ce sera un grand bonheur pour eux.

Geste de Miséricorde : merci à un prêtre

En juin, beaucoup de jeunes en France et dans le monde sont ordonnés et deviennent prêtres.

Comme geste de miséricorde, nous te proposons d’écrire un petit mot pour dire MERCI à un prêtre de ta paroisse ou bien à un prêtre que tu connais ou encore à un séminariste qui va être ordonné prêtre. Un prêtre dit « oui » à Jésus et est serviteur de la Joie de tous. Ton MERCI lui donnera de la Joie.

Geste de Miséricorde : bonne fête maman

Dimanche 30 mai, c’est la fête des mères.

En mai, comme geste de miséricorde, nous te proposons d’imprimer « Bonne fête maman » ci-dessous et d’écrire dans chaque pétale de la marguerite ce que tu aimes chez ta maman (par exemple : sourire, patience, joie, accueil, bonté, douceur, son écoute, elle te fait connaître Jésus et la Vierge Marie, grâce à elle, tu apprends des choses, elle t’aide à grandir, etc.).

Ta maman sera heureuse de recevoir ton cadeau.

Bonne fête maman

Geste de Miséricorde : la joie de la réconciliation

Comme geste de Miséricorde, nous te proposons de goûter la joie de la réconciliation.

Se réconcilier avec Dieu ou avec une personne, c’est renouer des liens. Quand on fait du mal à quelqu’un l’amour ne circule plus, c’est comme si un grand fossé nous séparait de Dieu ou d’une personne.

Parfois, on vit sans penser du tout à Dieu, on s’éloigne de Lui, mais Dieu nous aime, il attend avec impatience que l’on revienne à Lui.

Tu peux voir un prêtre pour accueillir le Pardon de Dieu, le sacrement de la réconciliation, après t’être préparé. Jésus te donne sa Miséricorde, c’est-à-dire son amour infini qui te console, te refait à neuf, te délivre de ce qui te pèse, te rend triste. Si tu sais que tu as fait de la peine à une personne, tu peux aller lui demander pardon. Et si quelqu’un t’a fait du mal, tu peux, au fond de ton cœur, décider de ne pas te venger et de lui pardonner. Tu goûteras la grande Joie de la Miséricorde.

Geste de miséricorde : attentif à un malade

Le 11 février, fête de Notre Dame de Lourdes, est aussi la journée mondiale des malades.

Comme geste de Miséricorde, nous te proposons d’être attentif à un enfant malade ou handicapé que tu connais ou à une personne malade, âgée que tu croises. Prendre un peu de ton temps : un sourire, un bonjour… écouter avec attention, dialoguer… donner un dessin ou quelque chose que tu auras fait.