Évangile du dimanche 14 octobre 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

10, 17-27

En ce temps-là, Jésus se mettait en route quand un homme accourut et, tombant à ses genoux, lui demanda :

« Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? »

Jésus lui dit :

« Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. »

L’homme répondit :

« Maître, tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. »

Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Il lui dit :

« Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi. »

Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Alors Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples :

« Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! »

Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Jésus reprenant la parole leur dit:

« Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »

De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux :

« Mais alors, qui peut être sauvé ? »

Jésus les regarde et dit :

« Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »

Geste de Miséricorde octobre 2018

eglise semaine missionnaire

C’est le mois d’octobre. En octobre, tous les catholiques fêtent la Semaine Missionnaire Mondiale du 13 au 21 octobre.

Comme geste de Miséricorde nous te proposons de regarder une carte du monde ou une mappemonde et d’essayer de découvrir avec tes amis ou une personne de ta famille, un pays que tu ne connais pas. Ainsi, ton cœur deviendra encore plus catholique c’est-à-dire universel, ouvert à tous. Et tu peux prier pour les enfants et les personnes de ce pays en demandant à Jésus de les Bénir.

Saint Jean-Paul II

 

Saint Jean Paul II

 

Le 22 octobre est la fête de saint Jean-Paul II.

Saint Jean Paul II

Karol Józef Wojtyła devient le pape Jean-Paul II, en octobre 1978.

Karol est né le 18 mai 1920, à Wadowice, petite ville située à 50 km de Cracovie, en Pologne. Il est baptisé le 20 juin 1920, dans l’église de Wadowice, par le prêtre François Zak, fait sa Première Communion à  9 ans et reçoit la Confirmation à 18 ans.

Karol décide de répondre « oui » à l’appel du Seigneur et il devient prêtre. Quelques années après, le Pape Paul VI demande à Karol d’être archevêque de Cracovie, et cardinal. Karol participe au Concile Vatican II qui est un moment important pour toute l’Eglise.

Le 16 octobre 1978,  Karol est élu Pape par les Cardinaux et il décide de s’appeler  Jean-Paul II. Le Pape Jean-Paul II est un grand Ami de Miséricorde.  Il permet aux catholiques du monde entier de connaître soeur Faustine, religieuse polonaise à qui Jésus a révélé Sa Miséricorde, car il la canonise en l’an 2000. Puis, le Pape décide de créer le Dimanche de la Miséricorde (Dimanche après Pâques ou Jésus invite Saint Thomas à croire en Lui).
Le Pape Jean-Paul II annonce l’Evangile partout dans le monde. Il dialogue avec les personnes de toutes les religions et il les invite, parfois, à prier avec lui, par exemple à Assise. Il aime beaucoup les jeunes et crée en 1985 les Journées mondiales de la Jeunesse. Il aime aussi beaucoup les familles  et il créée aussi les Rencontres mondiales des Familles en 1994.

Homme de Miséricorde, il pardonne à son agresseur qui a essayé de le tuer, le 13 mai 1981, sur la place Saint Pierre à Rome.

Le Pape Jean-Paul II, grand Ami de Jésus Miséricordieux, meurt au Vatican le 2 avril 2005 à 21 h 37, veille du Dimanche de la Divine Miséricorde.  Trois millions de personnes viennent à son enterrement, à Rome, le 8 avril 2005.