Sainte Anne et Saint Joachim

amis-juillet-ste-anne

Le 26 juillet, c’est la fête de Sainte Anne et Saint Joachim.

Dans l’évangile, on ne les mentionne pas, mais dès le deuxième siècle après la naissance de Jésus, des chrétiens ont parlé de Sainte Anne et Saint Joachim. Ils ont donné naissance à Marie, la maman de Jésus, le Fils de Dieu. Ils  sont donc les grands-parents de Jésus.

Anne est un prénom hébreu, qui signifie « la grâce » « la miséricorde » (hannah). Le prénom Joachim signifie « Dieu prépare ».

Joachim et Anne sont des Amis de la Miséricorde, car comme le vieillard Syméon qui accueillit Jésus au Temple de Jérusalem (cf. Évangile de Luc 2, 25-32) ils attendaient la Miséricorde pour Israël et pour toutes les nations.

En France, des milliers de personnes vont, chaque année, en pèlerinage prier sainte Anne, dans le sanctuaire de Sainte Anne d’Auray, en Bretagne.

Jean le Baptiste

St Jean Baptiste AMI

Le 24 juin, c’est la fête de Saint Jean le Baptiste. Saint Jean le Baptiste est le cousin de Jésus. Ses parents se nomment Elisabeth et Zacharie. Le prénom « Jean » signifie « Dieu fait grâce ».

Lorsque la Vierge Marie, la maman de Jésus, est venue visiter Elisabeth, Marie a exulté de Joie. La Vierge Marie a remercié le Seigneur pour « Sa Miséricorde qui s’étend d’âge en âge » et  Jean le Baptiste, dans le ventre de sa maman, a tressailli de Joie.

Jean le Baptiste est très humble, il sait qu’il est un pauvre pécheur,  et quand il voit Jésus il dit : « Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales« . Il reconnaît que Jésus est Dieu. Il a baptisé Jésus, dans le Jourdain, et a désigné Jésus en affirmant « Voici l’Agneau de Dieu ». Jean le Baptiste est un grand Ami de Miséricorde.

Esprit Saint Miséricordieux

Esprit Saint

Tu crois, comme les millions de catholiques dans le monde que Dieu est Miséricorde c’est-à-dire Amour sans limites.  Jésus en venant sur la terre a fait connaître  l’Amour du Père du Ciel  et a promis de donner l’Esprit Saint.  Tu as sûrement entendu parler souvent de Jésus et du Père du Ciel, peut-être moins de l’Esprit Saint.

Dieu est Amour, et en Dieu il y a trois personnes. Pour expliquer un peu qui est l’Esprit Saint, voici l’image du soleil.

Tu le sais bien, c’est très difficile de regarder le  soleil, tellement il est brillant. Dans le soleil, la source de la chaleur, la source de la lumière, c’est l’image du Père du Ciel. La lumière qui vient de Lui et nous éclaire, c’est l’image de Jésus, le Fils de Dieu. La chaleur qu’on ne voit pas mais qui réchauffe, c’est l’image de l’Esprit Saint.  L’astre, la lumière, la chaleur, tout est l’unique soleil… Eh bien, le Père, le Fils, et l’Esprit Saint, c’est un seul Dieu. Dieu unique qui nous rejoint.

L’Esprit Saint est Ami de Miséricorde. Même si tu ne le vois pas, il est tout proche. Il est comme le vent que tu perçois  mais ne vois pas. Tu peux lui parler, lui demander de t’aider,  car il est l’Amour qui réchauffe ton cœur.

Jésus miséricordieux

jesus miséricordieux SITE

Dans l’Évangile, nous voyons que Jésus est miséricordieux en toutes circonstances. Il est proche des personnes qui souffrent, des malades, des pauvres, des exclus, des pécheurs. Jésus est Amour, Amour qui se donne gratuitement. Il guérit les malades qu’on lui présente, rassasie une grande foule avec peu de pains et de poissons, etc.

Jésus révèle ainsi tout l’amour du Père pour chaque personne. Dans les paraboles de la miséricorde (la brebis égarée et retrouvée, la pièce de monnaie perdue, le père et les deux fils) Jésus montre que le Père ne s’avoue jamais vaincu jusqu’à ce qu’il ait pardonné le péché et retrouvé le pécheur. Dans ces paraboles, nous voyons que Dieu est comme rempli de joie, surtout quand il pardonne.

Quand Jésus meurt sur la Croix, par Amour pour les hommes, un centurion romain transperce son Cœur avec une lance et du Cœur de Jésus sortent du sang et de l’eau. Après sa Résurrection, Jésus se montre aux apôtres. Il a gardé les plaies ouvertes de sa Passion, d’où jaillit la Miséricorde.

Au 19ème siècle, une religieuse, sainte Faustine, prie, chaque jour. Un soir, elle voit Jésus vêtu d’une tunique blanche, une main levée pour bénir, la seconde touche son vêtement sur la poitrine. De la tunique entr’ouverte sortent deux grands rayons, l’un rouge, l’autre pâle. Sainte Faustine est remplie de joie. Après un moment, Jésus lui dit :  » Peins un tableau de ce que tu vois,  avec l’inscription : « Jésus, j’ai confiance en Vous ». Au 20ème siècle, le Pape Jean-Paul II canonise sainte Faustine et, dans le monde entier, beaucoup de personnes découvrent Jésus miséricordieux et le prient en disant : « Jésus, j’ai confiance en toi« .

Jésus est ton Ami, Il est toujours près de toi. Toi aussi, tu peux lui dire « Jésus, j’ai confiance en Toi« .

Saint Joseph

St Joseph Ami de Miséricorder

Nous fêtons Saint Joseph le 19 mars.

Saint Joseph aime beaucoup le Seigneur. Il croit en Dieu Miséricordieux et lui fait confiance.

On appelle saint Joseph le père adoptif de Jésus, car il n’a pas donné la vie à Jésus, puisque Jésus est le Fils de Dieu. Dans l’Evangile, quand  Jésus prie, il appelle Dieu « papa » et Jésus parle souvent de son Père qui est dans les Cieux.

Saint Joseph aime faire la volonté de Dieu. Il accepte que Dieu le Père du Ciel l’ait choisit pour accueillir la Sainte Vierge Marie et l’Enfant qu’elle porte.  Il est, aux yeux des hommes sur la terre, le papa de Jésus.

Comme tous les papas, saint Joseph donne son nom à l’enfant. Dans un songe, un Ange lui a dit le nom qu’il doit lui donner : Jésus qui veut dire « le Seigneur sauve « .

Saint Joseph protège Jésus bébé. Quand  le roi Hérode veut tuer Jésus qui vient de naître, il conduit la Vierge Marie et l’Enfant Jésus en Egypte,  comme l’Ange le lui avait demandé dans un songe. Quand Hérode meurt, il part de l’Egypte et va à Nazareth avec la Vierge Marie et l’Enfant Jésus.

Saint Joseph s’occupe de  Jésus Enfant, l’emmène prier Dieu Miséricordieux, avec les autres Juifs, à la synagogue. Il apprend à Jésus, durant plusieurs années, le métier de charpentier.

Saint Joseph est un grand Ami de la Miséricorde, Il a vécu avec Jésus qui est la Miséricorde.

Sainte Véronique

sainte véronique

Sainte Véronique est fêtée le 4 février.

Selon la tradition chrétienne, Véronique est une des femmes qui suivent Jésus. Dans le chemin de Croix, à la sixième station, on parle de sainte Véronique.

Véronique Aime le Seigneur, alors elle souffre de voir Jésus souffrir quand il porte sa Croix, au moment de sa Passion, pour sauver tous les hommes du monde et de tous les siècles.

Sainte Véronique a un cœur plein de Miséricorde. Elle voit le visage du Seigneur Jésus plein de sang, mais toujours doux et humble. Alors, pour aider un peu Jésus, elle prend un linge et essaie d’essuyer le sang et la sueur de son visage. Le morceau d’étoffe blanche (son voile) dont Véronique se servit pour essuyer avec amour le Visage de Jésus aurait gardé l’empreinte de son Visage.

 

Saint Jean Bosco

Ami Miséricorde

Saint Jean Bosco est fêté le 31 janvier.

Jean Bosco naît en Italie, le 16 août 1815. C’était un fils de pauvres paysans. Il priait beaucoup Jésus et la Vierge Marie et est très joyeux. Adolescent, il joue à l’acrobate pour distraire les enfants de son village.

Jean Bosco a un cœur miséricordieux. Quand il devient prêtre à Turin, il accueille et aide des centaines de  jeunes ouvriers abandonnés par leurs familles. Il crée un centre de loisirs et des ateliers pour leur apprendre un métier. Saint Jean Bosco invente une éducation des jeunes par la douceur, la confiance et l’amour.

Il ne refuse jamais d’accueillir un jeune, même si la maison est petite, même si l’argent manque, car il a une grande confiance en Dieu.

Ses « enfants » sont bientôt des centaines et tous aiment beaucoup Saint Jean Bosco. La maman de Jean Bosco, Maman Marguerite, habite près de lui, prépare les repas et recoud les vêtements abîmés des jeunes.

Il meurt le 31 janvier 1888, entouré par tous les jeunes qu’Il a aimés et aidés.

Saint Nicolas le Miséricordieux

AMI MISERICORDE

Saint Nicolas est fêté le 6 décembre, dans beaucoup de pays d’Europe : la France, l’Allemagne, la Suisse, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, la Russie, la Pologne, l’Autriche et d’autres encore.

En France, on fête saint Nicolas surtout en Lorraine et  en Alsace. Les enfants chantent, un homme déguisé en saint Nicolas passe dans les maisons pour apporter aux enfants sages des friandises : fruits secs, pommes, gâteaux, bonbons, chocolats et de grands pains d’épices.

Saint Nicolas était  évêque de Myre, en Asie mineure. Nous l’appelons Saint Nicolas le Miséricordieux, car il aimait beaucoup le Seigneur, priait longuement et était très attentif à son prochain, aux enfants, jeunes et adultes qu’il croisait sur sa route. Il aimait les personnes de manière gratuite et concrète.

 

Un saint, celui qui laisse passer la lumière de Dieu

AMI MISERICORDE couleur

Le 1er novembre, les catholiques  fête la Toussaint, la fête de Tous les Saints, reconnus par l’Eglise et qui sont dans le calendrier, ou anonymes.

Un saint ce n’est pas un superhéros ou un superman. Il a des qualités et des défauts, comme toute personne sur terre. Un saint, c’est un enfant, un jeune, un homme, une femme qui a vécu la grâce de son baptême. Il s’est laissé aimer par Jésus, a dit « oui », chaque jour, à Dieu, l’a aimé de tout son cœur et, tout empli de l’Amour de Jésus, a donné beaucoup d’amour autour de lui.

Certains saints ont connu Jésus, comme saint Pierre, ou saint Thomas. D’autres ont vécu plus tard, comme par exemple, au XXème siècle, sainte Mère Teresa ou saint Jean-Paul II. Les saints, après leur mort, vivent avec Dieu pour toujours au Ciel. Nous pouvons leur confier nos prières ; ils sont nos messagers auprès de Dieu.

Trois enfants de ton âge ont dit, un jour, avec leurs mots, ce qu’est un saint.

Un saint, c’est quelqu’un qui a le cœur tout ouvert à Dieu (Elisabeth, 7 ans).

Un saint, c’est un espèce de Jésus (Thierry, 10 ans)

Montrant un vitrail représentant des saints : Un saint, c’est celui qui laisse passer la lumière (Aurore, 7 ans).

Tu portes le prénom d’un saint, d’une sainte qui est un(e) ami (e) de Jésus. Toi aussi, tu peux être un saint, une sainte.

Thérèse de l’Enfant Jésus Amie de Miséricorde

AMI THERESE

Le 1er octobre, nous fêtons sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. A  l’âge de 15 ans, elle devient carmélite. Thérèse choisit de faire une confiance totale à Dieu. En 1896, elle découvre le sens de sa vocation :  » Dans le cœur de l’Eglise, ma Mère, je serai l’amour  » et prie beaucoup pour soutenir l’effort des missionnaires.

Thérèse s’est offerte à l’Amour miséricordieux, le 9 juin 1895, et a dit : « Je chanterai éternellement les Miséricordes du Seigneur » et « Je passerai mon Ciel à faire du Bien sur la terre ».

Elle meurt à l’âge de 24 ans. Thérèse est Patronne des Missions et Docteur de l’Eglise.